Récemment, une jeune femme appelée Emily a posé cette question : « Pasteur John, croyez-vous qu’il existe une différence entre la pornographie et la nudité que l’on peut voir dans certains films ? Je connais de nombreux chrétiens qui sont contre la pornographie, mais qui n’ont aucun problème à regarder des films ou des séries TV qui contiennent des scènes de nudité. »

Un jour plus tard, Adam demandait : « Pasteur John, que diriez-vous à des chrétiens qui regardent la série « Game of Thrones ? » C’est une série interdite au moins de 12 ans qui est devenu malheureusement célèbre pour ses scènes de nudité et de sexe explicites, ainsi que pour des scènes de viol et violences sexuelles faites aux femmes. « Game of Thrones » est actuellement la série la plus populaire dans l’histoire de la chaîne HBO, avec une audience moyenne de 18 millions de téléspectateurs.

Ce qui suit est une réponse légèrement éditée de la réponse de John Piper à cette question.

Plus je me rapproche de la mort et de ma rencontre face à face avec Jésus et du fait de devoir rendre compte de ma vie et de toutes les paroles vaines que j’aurais prononcées (Matthieu 12:36), et plus je suis conforté dans ma résolution de ne jamais regarder de manière volontaire un film, une série, un site internet ou un magazine où je sais que je verrais des photos ou des vidéos avec des femmes nues. Je ne veux pas le faire. Jamais. C’est ma résolution. Et plus je me rapproche de la mort, plus je me sens affermi vis-à-vis de cette résolution, et plus je suis encouragé à continuer dans ce sens.

Sérieusement, je veux inviter tous les chrétiens à me rejoindre dans cette poursuite d’une plus grande pureté de coeur et d’esprit. De nos jours, alors que les divertissements télévisuels sont devenus monnaies courantes, c’est un appel à être un étranger sur cette terre. Et je crois de tout mon coeur, que ce dont le monde a besoin c’est de plus de chrétiens qui sont radicalement audacieux, qui aiment d’un amour sacrificiel, qui sont entièrement dévoués à Dieu, des personnes qui sont des étrangers et des voyageurs sur la terre. En d’autres mots, je vous invite à dire non au monde pour l’amour du monde.

Le monde n’a pas besoin de personnes qui sont cools, conformes à la culture de ce monde, de pâles copies du monde lui-même. C’est une illusion qui a trompé des milliers de jeunes chrétiens. Ils pensent qu’ils doivent être cools, conformes à la société et regarder tout ce qui passe à la TV afin de ne pas être vu comme des gens bizarres. Et au final, cela va à l’encontre de leur moral et amoindrit la force de leur témoignage.

Je vous propose donc ici douze questions ou douze raisons pour lesquelles je me suis engagé à m’abstenir de tout ce qui pourrait me faire voir des scènes de nus.

1. Suis-je en train de recrucifier Christ ?

Christ est mort pour purifier son peuple. C’est une complète incompréhension de la croix que de la traiter comme si Jésus était seulement mort pour nous pardonner le péché de regarder la nudité, et non pas également pour nous donner la force de ne plus la regarder.

Jésus a acheté par son sang ce pouvoir. Il est mort afin de nous rendre purs. Il « s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité et de nous purifier » (Tite 2:14). Si nous choisissons d’approuver, de poursuivre ou de nous réjouir de cette impureté, nous prenons une lance et nous l’enfonçons dans le corps de Jésus chaque fois que nous le faisons. Christ a souffert pour nous libérer de l’impureté.

2. Est-ce que cela démontre ou me fait avancer dans la sainteté ?

Dans la Bible, du début jusqu’à la fin, nous y voyons un appel radical à la sainteté, une sainteté d’esprit, de coeur et de vie. « Mais comme celui qui vous a appelés est saint, soyez vous-mêmes saints dans toute votre conduite » (1 Pierre 1:15). Ou encore 1 Corinthiens 7:1, « Ayant donc, bien-aimés, de telles promesses, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu ». La nudité dans les films et sur les photos n’est pas quelque chose de saint et elle ne fait pas avancer notre sainteté. C’est quelque chose d’impur.

3. Quand est-ce que je vais arracher mon oeil droit, si ce n’est pas maintenant ?

Jésus a dit que toute personne qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur. Il a dit également, que si ton oeil droit te fait tomber dans le péché, arrache-le et jette-le loin de toi (Matthieu 5:28-29). Voir des femmes nues, ou des hommes nus poussent l’homme ou la femme à pécher dans leur esprit et souvent avec leur corps. Si Jésus nous a demandé de garder notre coeur en arrachant nos yeux pour nous empêcher de tomber dans la convoitise, combien plus dirait-il maintenant : « Ne regarde pas ! »

4. N’êtes-ce pas satisfaisant de penser à ce qui honorable ?

La vie en Christ, ce n’est pas principalement éviter ce qui est mauvais, mais c’est avant tout poursuivre avec passion ce qui est bon. Rappelez-vous de Philippiens 4:8, « Que toutes les choses qui sont véritables, toutes celles qui sont honnêtes, toutes celles qui sont justes, toutes celles qui sont pures, toutes celles qui sont aimables, toutes celles qui sont de bonne réputation, et où il y a quelque vertu, et qui sont dignes de louange ; que toutes ces choses occupent vos pensées. »

Ma vie n’est pas une vie faite de restrictions. C’est une vie faite de libertés. « Frères, vous avez été appelés à la liberté ; seulement ne prenez pas prétexte de cette liberté pour vivre selon la chair ; mais assujettissez-vous les uns aux autres par la charité » (Galates 5:13).

5. Ai-je envie de voir Dieu ?

Je veux voir et connaître Dieu le plus possible dans cette vie et dans la suivante. Regarder des scènes de sexe est quelque chose qui entrave cette recherche. « Heureux ceux qui ont le coeur pur ; car ils verront Dieu » (Matthieu 5:8). La souillure de l’esprit et du coeur engendré par la vue de ces scènes de nudité affaiblit la capacité du coeur à voir et à se réjouir en Dieu. Je mets au défi quiconque de regarder ces choses et de se tourner ensuite immédiatement vers Dieu et de le remercier et de prendre encore plus plaisir en lui pour l’expérience qu’il vient de faire.

6. Est-ce que j’ai le souci pour les âmes de ces personnes qui sont nues ?

Dieu appelle les femmes à se parer d’un vêtement honnête avec pudeur et modestie (1 Timothée 2:9). Quand nous recherchons ou quand nous prenons plaisir dans ces scènes de sexe, nous approuvons implicitement le péché de ces femmes qui vendent leur corps de cette manière et qui ne se soucient pas de leur âme. Elles désobéissent à 1 Timothée 2:9 et nous approuvons leur action.

7. Serais-je ravi si ma propre fille jouait ce rôle ?

La plupart des chrétiens sont des hypocrites quand ils regardent ces choses. Parce que d’un côté, ils disent par leur conduite qu’il n’y a rien de mal à les regarder, mais de l’autre côté, ils savent bien qu’ils ne voudraient en aucun cas que leur fille, ou leur femme, ou leur copine joue ce rôle. C’est tout simplement de l’hypocrisie.

8. Suis-je en train de présumer que la nudité peut être simulée ?

La nudité à l’écran ce n’est pas comme le meurtre ou la violence. La violence à l’écran est simulée, personne n’est réellement tué. Mais la nudité n’est pas simulée. Ces actrices sont réellement nues face à la caméra, et font exactement ce que le réalisateur leur demande de faire avec leurs jambes, leurs mains et leur poitrine. Elles sont nues face à des millions de personnes.

9. Suis-je en train de compromettre la beauté du sexe ?

Les relations sexuelles sont quelque chose de bon. Dieu les a créés et a affirmé que cela était « bon » (1 Timothée 4:3). Mais ce n’est pas un spectacle. C’est quelque chose de saint qui a lieu dans l’amour et dans la tendresse. Les hommes et les femmes qui veulent être regardés quand ils sont nus vont dans la catégorie des exhibitionnistes qui se déshabillent en haut des escaliers.

10. Suis-je en train de présumer que la nudité est nécessaire pour faire de un bon film ?

Aucun bon film ou série télévisée n’a besoin d’une scène de sexe pour améliorer sa qualité. Non, il n’y en a aucun. Il y a des manières de traiter ces choses avec réalisme sans pour autant tourner le sexe en un spectacle et sans compromettre moralement les hommes et les femmes sur la scène de tournage.

Ce n’est pas un désir artistique qui fait que les scènes de sexe se multiplient à l’écran. Derrière tout ceci, il y a un appétit sexuel pour ces choses, ce qui conduit à une pression dans l’industrie filmographique et à produire ce qui se vend. Ce n’est pas l’art qui pousse à mettre des scènes de nus à l’écran, mais simplement un désir de luxure. C’est quelque chose qui se vend.

11. Suis-je en recherche d’acceptation ?

Les chrétiens ne regardent pas la nudité dans l’intention de grandir dans la sainteté. Ce n’est pas cela qui les pousse à revenir sans cesse vers ces choses. Ils savent bien au fond d’eux-mêmes que ces films ou ces séries promeuvent des attitudes et des actions qui sont à l’opposé même de l’Évangile qui consiste à mourir à soi-même et à glorifier Christ.

Ce qui pousse les chrétiens à revenir sans cesse, c’est la peur que s’ils prennent Christ au mot, et considèrent la sainteté aussi sérieusement que ce qu’ils devraient faire, ils seraient obligés d’arrêter de regarder tellement de films et tellement de séries, qu’ils seraient alors traités de personnes étranges. Et de nos jours, c’est la pire chose qui puisse arriver. Paraître bizarre est vu comme quelque chose de pire qu’être impur.

12. N’ai-je réellement aucun doute ?

Il existe un principe biblique qui rend la vie particulièrement simple : « Mais celui qui doute au sujet d’un aliment, est condamné s’il en mange, parce qu’il n’agit pas avec foi ; or tout ce que l’on ne fait pas avec foi, est un péché » (Romains 14:23). Ce que je paraphrase de cette manière : Si vous doutez, ne le faites pas. La simple mise en pratique de ce commandement changerait les habitudes de millions de personnes. Et combien il est doux de dormir avec une bonne conscience !

Alors je le dis de nouveau. Rejoignez-moi dans la recherche de cette pureté qui verra Dieu et qui connaît ce rassasiement de joie dans sa présence et ces délices qui sont à sa droite pour jamais.

Article traduit par Daniel Zuwala. © 2018 Desiring God Foundation. Site web : DesiringGod

Vous êtes autorisés et même encouragés à reproduire et à distribuer cet article dans son ensemble et ce de manière gratuite uniquement. En cas de partage sur internet, merci de ne poster qu'une partie du contenu (et non sa totalité) et de placer un lien vers cette page.