Dieu a appelé les parents à une tâche difficile. Nous sommes appelés à ramasser le linge des enfants avant qu’il n’envahisse la maison, à préparer des repas pour des enfants parfois difficiles, et à remettre en ordre un désordre qui ne s’arrête jamais. Mais encore plus important que tout cela, nous avons cette responsabilité d’élever nos enfants « sous la discipline et l’admonition du Seigneur » (Éphésiens 6:4).

Cela peut être un engagement éprouvant. Il y a des jours où vous plongez la tête la première dans une nouvelle journée pleine de défis, priant Dieu qu’il vous aide à survivre jusqu’au soir. Après le bain, le brossage des dents, la recherche du doudou perdu et toutes sortes d’excuses pour tenter de retarder la fermeture des lumières, il est parfois tentant de passer outre la prière du soir, de dire un rapide au revoir, de fermer la porte et de plonger dans le canapé le plus proche.

Je vous propose deux modestes prières afin de vous aider à prendre un peu de temps dans ces moments où vous mettez vos enfants au lit. Ce n’est pas une liste de principes théoriques ou une liste en quinze points de prières pour les enfants. Les parents fatigués ont besoin de prières simples et faciles à mémoriser. Quand votre esprit est encore rempli par tous les soucis de la journée, que ces prières toutes simples puissent vous permettre de prendre ce petit temps supplémentaire avec vos enfants avant de les coucher.

« Père, pardonne-moi »

La meilleure manière d’éviter de mettre vos enfants au lit dans la frustration ou dans la colère est de vous rappeler, ainsi qu’à vos enfants, que vous aussi, vous êtes un pécheur qui a besoin de pardon. Confesser vos fautes ayant trait à l’éducation devant vos enfants. Demandez à Dieu de protéger vos enfants de votre colère, de votre manque de patience, de votre échec à refléter l’Évangile dans toute sa gloire. Demandez au Père de vous pardonner en face de vos enfants.

En faisant cela, vous placez un exemple devant vos enfants. Ils voient ce que cela signifie d’être un enfant de Dieu. Notre Père ne veut pas que nous lui cachions nos fautes ou que nous nous les cachions les uns aux autres. Il veut que nous puissions les confesser afin qu’il puisse « nous purifier de toute iniquité » (1 Jean 1:9). Dans ce moment tranquille avant qu’ils s’endorment, ils pourront entendre cette nouvelle réconciliation que vous faites avec le Père. Ils verront la grâce de l’Évangile nettoyer votre conscience et raviver votre âme.

« Père, pardonne-leur »

Je regarde souvent mes enfants droit dans les yeux quand je leur demande après qu’ils aient frappé leur frère ou qu’ils aient crié de colère : « Pourquoi as-tu fait cela ? » La réponse la plus courante est : « Je ne sais pas ». Dans ces moments tristes, je me rappelle la prière du Christ alors qu’il était attaché à la croix : « Père, pardonne-leur, parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font ». C’est l’état du coeur de nos enfants. Quand ils pèchent, ils ne comprennent pas toute la mesure de ce qu’ils ont fait ou du pourquoi ils l’ont fait. En tant que parents, nous devons imiter Jésus en demandant à Dieu de leur faire grâce et de leur pardonner avec cette prière toute simple, « Père, pardonne-leur ».

Chaque nuit, Dieu commencera alors à faire grandir en nous cette même compassion que Jésus possède. Il voit nos enfants comme « misérables et errants, comme des brebis qui n’ont point de berger » (Matthieu 9:36). Tandis que nous prions pour eux, toutes les irritations de la journée s’apaiseront en une douce supplication pour nos enfants qui ne comprennent pas la colère qui attend les âmes pécheresses qui ne se repentent pas. Quand nous en venons à cette sorte de prière d’intercession pour eux, Paul nous dit que « cela est bon et agréable aux yeux de Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés, et qu’ils parviennent à la connaissance de la vérité » (2 Timothée 2:3-4).

Au final, c’est une prière de foi. Cette prière dit à Dieu, « Je te confie la vie de cet enfant. J’ai confiance dans l’Évangile. J’ai confiance dans le fait que tu veux sauver les pécheurs comme mon petit garçon ou ma petite fille. » Dieu a placé cet enfant dans votre famille et sous votre responsabilité dans un but. Demandez-lui de leur pardonner par le sang de Jésus et de les amener au salut.

Un Père pour vous et pour vos enfants.

Ces deux prières commencent avec l’un des mots les plus remplis de grâce dans le vocabulaire des parents chrétiens : Père. Au milieu de toutes nos luttes et de tous nos échecs en tant que parents, il est facile d’oublier que nous avons aussi un Père qui nous regarde avec affection. Personne ne le dit mieux que l’apôtre Jean : « Voyez quel amour le Père nous a témoigné, que nous soyons appelés enfants de Dieu ! » (1 Jean 3:1).

Et tandis que vous arrivez à la fin d’une journée éprouvante et que vous vous agenouillez à côté du lit avec vos enfants, vous pouvez trouver du réconfort dans le Père qui veut donner du repos à votre coeur agité. Ces derniers moments avec vos enfants avant qu’ils ne s’endorment peuvent devenir vos moments les plus précieux avec eux. Que ces prières vous aident à grandir dans la grâce de Dieu notre Sauveur.

Article traduit par Daniel Zuwala. © 2018 Desiring God Foundation. Site web : DesiringGod

Vous êtes autorisés et même encouragés à reproduire et à distribuer cet article dans son ensemble et ce de manière gratuite uniquement. En cas de partage sur internet, merci de ne poster qu'une partie du contenu (et non sa totalité) et de placer un lien vers cette page.