Moïse a dit à nos pères : Le Seigneur votre Dieu vous suscitera, d’entre vos frères, un prophète comme moi ; écoutez-le dans tout ce qu’il vous dira. Et quiconque n’écoutera pas ce prophète, sera exterminé du milieu du peuple. Tous les prophètes qui ont parlé depuis Samuel, et ceux qui ont suivi, ont aussi prédit ces jours. Vous êtes les enfants des prophètes, et de l’alliance que Dieu a traitée avec nos pères, en disant à Abraham : Toutes les familles de la terre seront bénies en ta postérité. C’est pour vous premièrement, que Dieu ayant suscité son Fils Jésus, l’a envoyé pour vous bénir, en retirant chacun de vous de ses iniquités. Actes 3:22-26

Ce que nous enseigne ce passage c’est que Dieu a envoyé Jésus sur la terre pour bénir le monde. « Toutes les familles de la terre seront bénies en ta postérité. »
Dieu a dit à son Fils dans les cieux, « Le temps est venu. J’ai promis de bénir, et maintenant est venu le temps d’accomplir cette promesse. Tu seras le médiateur de cette bénédiction. Je veux que la bénédiction vienne sur le monde, j’ai tellement de choses à leur donner. Maintenant part, et bénit mon peuple, bénis-les, que toutes les familles de la terre soient bénies. Bénis-les, bénis-les, bénis-les ».

Vous pouvez voir que dans les versets 25 et 26 la bénédiction de Dieu est mentionnée deux fois. Au verset 26 il est explicitement dit que Dieu a envoyé Jésus vers le peuple d’Israël pour les bénir. Et quand cela dit que Dieu l’a envoyé premièrement vers Israël, cela signifie qu’il enverra la bénédiction sur les autres peuples par la suite. Et au verset 25, il est clair que le but de Dieu dans l’alliance qu’il a faite avec Abraham était de bénir : « Toutes les familles de la terre seront bénies en ta postérité ». D’abord la bénédiction des Juifs et ensuite par eux, par le Messie juif, la bénédiction pour tous les peuples, y compris vous-mêmes.

C’est pourquoi je vous dis que Dieu s’approche de vous avec la volonté de vous bénir pendant cette période d’avent. C’est de vous dont il est question au verset 25, peu importe le fait que deux mille ans ont passé depuis. Avec Dieu, mille ans sont comme une journée (2 Pierre 3:8). Avec lui, c’est comme s’il avait fait cette promesse il y a deux jours. C’est une promesse qui est maintenant pour vous. Si vous vous approchez de lui avec foi, vous recevrez sa bénédiction. Noël nous parle de cela, il nous parle de la plus grande bénédiction qu’il est possible d’avoir.

Article traduit par Daniel Zuwala. © 2018 Desiring God Foundation. Site web : DesiringGod

Vous êtes autorisés et même encouragés à reproduire et à distribuer cet article dans son ensemble et ce de manière gratuite uniquement. En cas de partage sur internet, merci de ne poster qu'une partie du contenu (et non sa totalité) et de placer un lien vers cette page.