Le Dieu qui a fait le monde et toutes les choses qui y sont, étant le Seigneur du ciel et de la terre, n’habite point dans les temples bâtis de mains d’hommes. Il n’est point servi par les mains des hommes, comme s’il avait besoin de quelque chose, lui qui donne à tous la vie, la respiration et toutes choses. Actes 17:24-25

Dieu ne veut pas être servi d’une manière qui impliquerait que nous pourvoyons à ses besoins ou que nous lui donnons quelque chose qu’il ne possède pas déjà. « Qui lui a donné le premier, et en sera payé de retour ? » (Romains 11:35). « Si j’avais faim, je ne t’en dirais rien, car le monde avec tout ce qu’il renferme est à moi » (Psaume 50:12).

Ainsi, il est tout simplement impossible de négocier avec Dieu. Nous n’avons rien en notre possession qu’il ne possède déjà. Nous ne pouvons pas le servir. Sa voiture n’est jamais en panne. Il n’est jamais à court d’essence. Elle ne se salit jamais. Lui-même n’est jamais fatigué. Il n’est jamais déprimé. Il n’est jamais pris dans les embouteillages de telle manière qu’il ne pourrait pas se rendre où il désirerait. Il n’est jamais seul. Il n’a jamais faim.

En d’autres termes, si vous voulez ce que Jésus peut vous donner, vous ne pouvez pas l’acheter. Vous ne pouvez pas marchander. Vous ne pouvez pas travailler pour l’avoir. Il possède déjà tout votre argent et tout ce que vous avez. Et quand vous travaillez, c’est uniquement parce qu’il vous a donné la vie, la respiration ainsi que tout le reste. Tout ce que nous pouvons faire c’est nous soumettre à cette merveilleuse offre qu’il nous fait de vouloir nous servir.

Et cette soumission c’est que nous appelons la foi. C’est la volonté de le laisser être Dieu pour nous. C’est cette confiance en lui d’être celui qui pourvoit à nos besoins, qui nous fortifie, qui nous conseille, qui nous guide, qui nous sauve. La foi, c’est être entièrement satisfait de tout cela, de tout ce que Dieu est pour nous en Jésus. C’est cela la foi. Et, le chrétien est celui qui a ce type de foi.

Noël signifie : le Dieu infiniment autosuffisant est venu non pour être servi mais pour que vous vous réjouissiez en lui.

Article traduit par Daniel Zuwala. © 2018 Desiring God Foundation. Site web : DesiringGod

Vous êtes autorisés et même encouragés à reproduire et à distribuer cet article dans son ensemble et ce de manière gratuite uniquement. En cas de partage sur internet, merci de ne poster qu'une partie du contenu (et non sa totalité) et de placer un lien vers cette page.