Pourquoi Dieu permet-il que son peuple soit en proie au trouble ? Comment le fait de permettre de violentes épreuves dans nos vies peut-il être considéré comme un acte d’amour de la part de Dieu ?

J’ai dernièrement eu une nouvelle vision de la chose en regardant une vidéo de quatre minutes intitulée « Comment les loups changent les rivières »

Un narrateur britannique y raconte les changements opérés par l’introduction d’une meute de loups dans le parc National de Yellowstone. Il se trouvait que le gibier qui était en surpopulation avait laissé de larges portions du parc complètement désertique. Le constant pacage des gibiers avait transformé les belles vallées dans des terres à l’abandon. Le manque de végétation avait alors causé l’érosion du sol, qui avait ensuite déstabilisé les bords de la rivière, entraînant un ralentissement du flot de l’eau. Le manque d’eau et de végétation avait par la suite poussé la faune et la flore à se déplacer. En résumé, la vie était en train de s’éteindre du parc.

Puis une meute de loups est arrivée.

Pensez-vous que l’introduction d’une meute de prédateurs puisse être bénéfique à ce parc à l’agonie ? J’imagine que votre première réponse serait, tout comme la mienne, « Non, certainement pas ! »

Mais il s’est trouvé que ce fut l’une des meilleures choses qui pouvait arriver.

Les loups et un monde de bien

Les loups, comme attendu, tuèrent quelques daims réduisant ainsi sa population. Cependant ce ne fut pas le changement le plus significatif. Le gibier restant fut alors obligé de se déplacer sur des terrains plus élevés abandonnant ainsi les pâturages des vallées.

Ces zones qui avaient été littéralement tondues pendant si longtemps commencèrent alors à repousser à une vitesse impressionnante. Les peupliers quintuplèrent de taille en l’espace de six ans. Cette croissance permit aux oiseaux de venir nicher dans les branches et aux castors de manger le bois. Le retour des castors entraîna inévitablement le retour des barrages de castors qui créèrent des bassins permettant une repopulation des poissons, des loutres, des canards, des rats musqués, des reptiles et des amphibiens. Les loups chassèrent également les coyotes, ce qui entraîna le retour des lapins et des souris, ce qui permit le retour des faucons, des belettes, des renards et des blaireaux.

Cependant, l’impact le plus extraordinaire eut lieu sur la rivière elle-même. Comme la végétation recommençait à pousser, le sol s’effrita moins, et permit aux rives d’être plus stables. La rivière retrouva alors de sa puissance, ce qui renforça les habitats animaliers.

En résumé, l’insertion de quelques loups entraîna une succession de bonnes choses dans le parc National de Yellowstone, transformant des terrains arides en de luxuriantes vallées remplies de vie.

Ainsi, il s’est trouvé que la meilleure chose à faire afin de promouvoir la vie était de lâcher quelques loups dans la vallée.

Les difficultés apportent des bénédictions

Pourquoi parler de ces phénomènes ? Essayez d’imaginer un instant une réunion du comité du parc où, après avoir entendu toutes les plaies qui s’abattent sur les peupliers de Yellowstone, un garde forestier réponde en disant : « Je vais vous dire ce qui pourrait permettre une reforestation : un peu plus de loups dans le coin ! » Aurait-il été pris au sérieux ?

De la même manière, je pense que l’on accuserait Dieu d’être fou si, à notre prière d’avoir plus d’intimité avec notre épouse, plus de fruits dans notre ministère, ou plus de communion avec Lui, il nous dirait : « Tu veux plus de vie ? Je vais te dire ce qui te donnerait plus de vie : une urgence médicale, la perte de ton travail, un accident de voiture ». Nous penserions qu’Il serait complètement hors de sens.

Mais regardez dans votre passé et dites-moi si cela n’est pas vrai. Très fréquemment, l’introduction de choses difficiles, et parfois même dangereuses dans nos vies par la main de Dieu a permis une croissance inattendue, mais indéniable. Les difficultés amènent les bénédictions. Les épreuves amènent de la joie. Les loups changent les rivières.

Cette réalité ne veut pas dire que nous devrions rechercher le danger. Ce que cela signifie en revanche, c’est que nous devrions marquer une pause avant d’accuser Dieu d’injustice ou d’indifférence quand Il permet aux épreuves d’entrer dans nos vies. Il est fort probable que ce soit la meilleure chose qui puisse nous arriver. En fait, pour ceux qui l’aiment et pour ceux qui sont appelés par son dessein, c’est la meilleure chose qui puisse leur arriver (Romains 8:28).

Regardez comme le sujet d’une parfaite joie

Jacques pensait certainement de la même manière. En Jacques 1:2-4, il va jusqu’à dire : « Frères, regardez comme le sujet d’une parfaite joie les diverses tentations qui vous arrivent, sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience. Mais que la patience ait une efficacité parfaite, afin que vous soyez parfaits et accomplis, ne manquant en rien.»

Jacques était tellement persuadé que l’introduction de difficultés dans nos vies avait le potentiel de nous amener davantage de bénédictions qu’il nous appelle à nous réjouir, non seulement après les épreuves, mais également pendant que nous les traversons.

Cela ne signifie pas que nous devrions prétendre que les épreuves sont plaisantes parce qu’elles ne le sont pas. Cela ne signifie pas non plus que nous ne devrions pas prier pour en être délivrés, ou chercher à en être délivrés.

Cependant, nous aurions tellement plus d’espoir si nous réalisions ceci : Notre Dieu sait qu’en amenant des choses difficiles dans nos vies, elles vont nous mener vers des milliers de bonnes choses par la suite. C’est pourquoi, comme le bon gardien de nos âmes, il permet aux loups d’entrer dans nos vies pour un temps.

Ainsi, quand les difficultés surgissent, nous pouvons arrêter de lever le poing et de hurler après Dieu. Et nous pouvons au contraire nous reposer sur lui et l’écouter. Il est bon. Il veille sur nous. Il fait concourir toutes choses au bien de ses enfants — même l’arrivée des loups.

Article traduit par Daniel Zuwala. © 2018 Desiring God Foundation. Site web : DesiringGod

Vous êtes autorisés et même encouragés à reproduire et à distribuer cet article dans son ensemble et ce de manière gratuite uniquement. En cas de partage sur internet, merci de ne poster qu'une partie du contenu (et non sa totalité) et de placer un lien vers cette page.