Il est tout à fait exact de dire, « le monde entier est plongé dans le mal » (Jean 5:19). Tous les humains, et ceux qui sont dans l’église également, sont aux prises avec le méchant dieu de ce monde.

Alors voici une question pour vous : Vrai ou faux ? Dieu, et pour être encore plus spécifique par rapport au Nouveau Testament, Dieu le Fils, notre Sauveur, celui qui, selon la promesse, doit écraser la tête du serpent, aurait pu jeter Satan dans le lac de feu immédiatement après qu’il se soit rebellé contre lui, ou immédiatement après qu’il ait trompé Adam et Ève dans le jardin, ou encore, à n’importe quel autre moment de l’histoire de l’humanité, ce qui aurait épargné à son peuple et au monde une vie de misère et de souffrance ? Réponse : Vrai.

C’est en [Jésus] qu’ont été créées toutes choses dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, soit les trônes, soit les dominations, soit les principautés, soit les puissances. Tout a été créé par lui et pour lui. (Colossiens 1:16)

Jésus a créé les galaxies avec une simple parole. Il pourrait tout aussi facilement éradiquer le royaume des ténèbres par un simple mot. Est-ce que l’Épouse de Christ ne s’en porterait pas mieux ? Alors pourquoi le divin époux ne prend-il pas soin d’elle de cette manière ?

Tout ceci n’est qu’une autre manière de poser l’une des questions théologiques les plus épineuses.

Pourquoi Christ autorise-t-il son ennemi à exister ?

La réponse courte est : pour votre joie et pour sa gloire

Jésus-Christ est venu « proclamer la liberté aux captifs » (Luc 4;18). Au travers de sa mort, il a détruit « celui qui avait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire, le diable » (Hébreux 2:14). Quel sauveur ! Chaque grande histoire de libération a en commun un point d’orgue qui se manifeste par une joie triomphante. S’il n’y avait aucun ennemi de qui nous devrions être libérés, nous ne pourrions jamais expérimenter cette joie si grande et si profonde.

La lumière est d’autant plus glorieuse que les ténèbres sont profondes. La liberté a beaucoup plus de saveur quand nous avons connu la captivité. La sainteté est encore plus belle après avoir vu l’horreur du mal.

Le fait de pouvoir de souvenir combien notre divin sauveur nous a irrémédiablement sauvés de la gueule de l’ennemi, augmente notre joie, notre admiration et notre respect pour lui. Ainsi, l’existence même du diable magnifie, au final, la gloire de Christ. Et ce type de gloire n’aurait pas été possible si Satan n’avait pas été autorisé à oeuvrer sur la terre. Il existe au moins trois manières de voir ces vérités au travers de la Bible.

1. Satan et les démons obéissent à Christ

Considérez la bataille de quarante jours que Christ a eue avec le diable dans le désert. Non seulement Jésus a gagné, mais la victoire a été assuré quand il a dit, « Arrière, Satan », et que le diable a immédiatement obéi (Matthieu 4:10-11).

Christ a également eu la victoire sur les démons. Même des milliers de démons ne pouvaient rien contre lui (Marc 1:23-27, 5:9-13). Il chasse les démons par « le doigt de Dieu » (Luc 11:20).

Le fait que Satan et les démons obéissent à Christ est un sujet de gloire pour lui, et une profonde joie pour ceux qui suivent Christ.

2. Le moment où tout a changé

Au jardin de Gethsémané, tandis que la foule s’approchait avec des épées et des bâtons, Jésus a dit : « c’est votre heure et la puissance des ténèbres » (Luc 22:53).

Il savait ce qui allait se passer. Mais au lieu de demander au Père de le délivrer de ce moment, il a prié « Père, glorifie ton nom ». Une voix du ciel a répondu, « Je l’ai glorifié, et je le glorifierais encore ». Jésus a expliqué ces paroles à ceux qui l’avaient entendu en disant, « Maintenant se fait le jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors » (Jean 12:27-31).

L’heure de la puissance des ténèbres était également l’heure de la gloire de Christ. À chaque fois que nous nous souvenons et que nous proclamons ce qui est arrivé à ce moment, Christ en reçoit de la gloire et nous en recevons de la joie.

3. Nous ne sommes pas dans l’incertitude en attendant l’issue

Les Écritures nous révèlent la destinée ultime de Satan. La bonne nouvelle se trouve juste devant nous : « Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds » (Romains 16:20). Comment va se terminer ce combat spirituel ?

Après cela viendra la fin, quand il remettra le royaume à Dieu le Père, après avoir détruit tout empire, toute domination et toute puissance ; car il doit régner jusqu’à ce qu’il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds. (1 Corinthiens 15:24-25)

Quand nous regardons à l’espérance qui est devant nous et que nous comprenons ce qui attend notre ennemi, Christ est glorifié et nous pouvons nous réjouir dans le fait que personne ne nous ravira de sa main ou nous séparera de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ (Jean 10:28 ; Romains 8:38-39).

Quel est le but de ce combat spirituel ?

Cette histoire de combat spirituel n’est pas principalement une histoire où les croyants ont l’occasion de mettre une belle armure. Ce n’est pas non plus principalement l’histoire de Satan et de ses démons. Mais en réalité, cette histoire de combat spirituel est avant tout l’histoire de Christ et de sa gloire suprême qui met complètement à genoux le royaume des ténèbres. Cette mauvaise nouvelle de l’existence de Satan devient une bonne nouvelle quand nous comprenons que la gloire de Christ brille d’autant plus au milieu de l’obscurité du monde des ténèbres. Et en ce qui concerne Satan, les projets de malheur qu’il avait formé contre nous, Dieu les a changés en projets de bonheur pour nous (Genèse 50:20).

Et même quand nous sommes au coeur de la bataille, avec notre foi fixée sur Jésus-Christ, nous pouvons « nous réjouir d’une joie ineffable et glorieuse » (1 Pierre 1:3-9), sachant que « le Fils de Dieu a paru pour détruire les oeuvres du diable » (1 Jean 3:8).

Article traduit par Daniel Zuwala. © 2018 Desiring God Foundation. Site web : DesiringGod

Vous êtes autorisés et même encouragés à reproduire et à distribuer cet article dans son ensemble et ce de manière gratuite uniquement. En cas de partage sur internet, merci de ne poster qu'une partie du contenu (et non sa totalité) et de placer un lien vers cette page.