Une percée est un concept militaire. Quand une armée est capable d’affaiblir les forces ennemis au point de prendre le dessus sur elles, la percée arrive quand elle permet à cette armée d’envahir et de prendre possession du territoire ennemi.

Mais sur le champ de bataille, une percée n’est valable que si elle arrive sur un endroit stratégique. Et la preuve que cet endroit est stratégique est quasiment toujours révélée par la quantité de forces en présence pour protéger ce lieu. Un ennemi qui est dirigé par des généraux talentueux prévoit fort logiquement de protéger ce qui a de la valeur.

Cela signifie donc qu’une armée qui veut faire une percée dans un territoire ennemi doit s’attendre à rencontrer une forte opposition. Les percées sont toujours précédées de combats intenses. Les territoires stratégiques ne sont pas si facilement abandonnés.

Nos percées font face à une opposition féroce

Cette réalité est aussi valable dans le combat spirituel. Dans le domaine spirituel, l’église est une puissance qui cherche à envahir. Bien que nous puissions facilement nous recroqueviller dans une position défensive, Jésus s’attend clairement à ce que nous soyons plutôt des agresseurs et non pas simplement des défenseurs. Le grand envoi consiste à « aller et à faire des disciples les nations » (Matthieu 28:19). Dans un monde est sous la puissance du diable (1 Jean 5:19), c’est une expression qui relève du langage militaire. Notre mission est la suivante : libérer ceux que le diable retient captifs pour faire sa volonté (2 Timothée 2:26).

Mais nous devons garder à l’esprit que les terrains stratégiques ne s’acquièrent pas facilement. Que nous combattions contre notre propre entêtement ou contre l’incrédulité d’une personne qui nous est chère, ou d’une manière plus générale pour l’avancée de notre église locale afin qu’elles puissent atteindre le monde et sauver les croyants persécutés, les orphelins, les esclaves sexuels, ou les enfants sur le point d’être avortés, nous combattons contre les puissances spirituelles dans les lieux célestes (Éphésiens 6:12). Nous ne savons pas exactement ce que cela signifie si ce n’est que ce sont des forces puissantes.

L’exemple de Daniel

Daniel 10:12-14 nous donne un bref aperçu de ce qui peut se passer. Daniel avait prié et jeuné partiellement pendant 21 jours afin d’avoir une meilleure compréhension des révélations qu’il avait reçues (Daniel 10:3) quand un ange lui apparaît en réponse à ses prières. Ce messager lui dit qu’il avait tenté de rejoindre Daniel pendant ces 21 jours, mais qu’il en avait été empêché par le prince du royaume de Perse. L’archange Michael était alors venu l’aider à prendre le dessus sur lui.

Cette expérience de Dieu est un exemple pour nous. Ce n’est pas une formule magique qui consisterait à prier et jeûner 21 jours afin que Michael vous vienne en aide contre les forces cosmiques. Mais c’est un exemple de ce qui se passe dans le monde spirituel au-delà de notre perception naturelle. Dieu ne veut pas que nous en sachions plus sur ce monde angélique que ce qu’il nous a révélé dans les Écritures, sinon les Écritures nous en apprendraient plus. Mais il veut clairement que nous sachions qu’il se passe quelque chose de plus que ce que nous pouvons voir avec nos yeux afin que nous priions et jeunions jusqu’à ce qu’il nous donne une réponse.

Quand Dieu avance, Satan répond

Le schéma récurrent que nous voyons dans la Bible est que chaque mouvement de Dieu est précédé par une période où l’opposition s’accroît. Et si nous prenons Éphésiens 6, Daniel 10 et d’autres textes sur ce sujet au sérieux, nous pouvons comprendre pourquoi : Dieu est en train d’envahir le territoire que Satan considère être le sien. Le royaume de Dieu est en train de pénétrer dans le royaume des ténèbres (Colossiens 1:13).

Si nous ne rencontrons pas d’opposition, il est probable que nous n’attaquions pas une position stratégique. Mais dans le cas contraire, cela montre que nous avons touché un point sensible. Là où l’ennemi a amassé ses forces, nous devons y concentrer nos attaques.

Et là où l’ennemi est présent en nombre, il y aura alors une bataille féroce si nous voulons avoir le dessus. Nous allons recevoir une salve de flèches enflammées (Éphésiens 6:16). Nous allons être attaqués par l’arrière. Il y aura des espions dans notre camp. Il y aura des railleries, des intimidations et des accusations. Il y aura une volonté de détruire notre moral et notre détermination.

Un appel à être déterminé

C’est donc un appel à une sainte détermination. Continuez à prier et ne perdez pas courage (Luc 18:1). Comme dans toute grande guerre, il y a plusieurs batailles. Certaines percées sont effectuées assez rapidement, tandis que d’autres requièrent plus d’endurance et de persévérance. Mais dans tous les cas, si nous voulons faire des percées, nous avons besoin d’être déterminés à continuer d’attaquer.

Habituellement les percées ne sont pas effectuées par la prière uniquement – il y a des oeuvres à faire et un courage à exercer. Mais les vraies percées spirituelles ne peuvent être accomplies sans prière. Une prière concentrée, spécifique, persistante, rassemblant plusieurs personnes (Matthieu 18:19) est nécessaire afin d’affaiblir cette opposition spirituelle. Le jeûne est également une merveilleuse arme. « Le jeûne nous montre où se trouve notre coeur. Et quand cela révèle que notre coeur est avec Dieu et non avec le monde, un coup puissant est envoyé contre Satan » A Hunger for God.

Ainsi si vous priez pour une percée et que vous ne la voyez pas, et qu’au contraire vous expérimentez davantage de tentations à être découragé, frustré, las, rempli de doute ou cynique, ne vous arrêtez pas. Une bataille intense précède toujours une percée stratégique. Les terrains stratégiques ne sont pas si facilement cédés. Vous avez à mener un combat plus grand que celui que vous pouvez voir avec vos yeux. Mais « celui qui est en vous, est plus grand que celui qui est dans le monde » (1 Jean 4:4). Il a vaincu le monde (Jean 16:33) et il vous fera justice (Luc 18:8).

Ne perdez pas courage. Soyez déterminé. Il y a une percée juste devant vous.

Article traduit par Daniel Zuwala. © 2018 Desiring God Foundation. Site web : DesiringGod

Vous êtes autorisés et même encouragés à reproduire et à distribuer cet article dans son ensemble et ce de manière gratuite uniquement. En cas de partage sur internet, merci de ne poster qu'une partie du contenu (et non sa totalité) et de placer un lien vers cette page.