Plus nous nous questionnons devant la Bible, plus nous trouvons des merveilles dans celle-ci. C’est pourquoi nous devons voir la Bible plus comme une mine d’or que comme un musée.

Les musées sont intéressants

Un musée est un endroit très intéressant, si effectivement vous êtes intéressé par ce qui est exposé. Vous pouvez y trouver de nombreuses choses absolument fascinantes à voir. Vous passez d’un objet à un autre et vous lisez les commentaires associés. Cela peut être une expérience bénéfique qui élargit votre connaissance dans un certain domaine.

Mais pour la plupart des personnes, la visite d’un musée n’amène qu’une connaissance très superficielle de l’histoire, des sciences, de la technologie, de l’art ou de quoi que ce soit d’autre. Même s’ils font appel à un guide, l’apport en connaissance est toujours relativement modeste. Le temps passé au musée est limité et la plupart des visiteurs prennent relativement peu de temps devant chaque objet et prennent pour argent comptant ce qu’ils voient ou ce qu’on leur dit.

Faire des visites régulières peut aider à aller un peu plus loin. Des visiteurs réguliers peuvent devenir plutôt à l’aise avec une exposition et même être capables d’avoir une discussion soutenue sur celle-ci. Pour ceux qui sont beaucoup moins familiers avec l’exposition, ces personnes vont leur sembler être des expertes dans le domaine, et elles pourraient peut-être même se considérer ainsi. Et cependant, en réalité, la connaissance accumulée reste pour la plupart superficielle.

Les mines d’or sont enrichissantes

Les mineurs observent les choses avec un état d’esprit différent qu’un simple visiteur de musée. Pour les mineurs, la connaissance qu’ils acquièrent n’est pas simplement intéressante, mais elle est vitale. Ils ne sont pas simplement en train d’enrichir leur connaissance, ils sont à la recherche de trésors. Quand ils sont à la recherche d’une expertise dans un certain domaine, c’est pour une raison bien précise. Ils savent que cette expertise peut les conduire à la fortune.

Les mineurs tentent de découvrir des richesses. Ils creusent. Ils enquêtent. Ils fouillent. Ils prennent des roches et les retournent afin de mieux les observer. Miner n’est pas une activité récréative que l’on ferait juste une après-midi. C’est une examination attentive, constante et parfois même fastidieuse de ce qui nous entoure. Il est possible de passer des heures sur une portion de terrain relativement petite, parce que si l’examination n’a pas été assez minutieuse, il est possible de passer à côté d’une gemme précieuse.

Les trésors sont pour ceux qui creusent

La Bible est aussi fascinante que le meilleur des musées. Il y a beaucoup de choses à retirer en un simple coup d’oeil. Mais elle est aussi précieuse qu’une mine. Si vous commencez à creuser, à fouiller, à examiner ce qu’elle contient, vous allez découvrir des choses merveilleuses que vous n’aviez pas vues au premier abord.

Prenez par exemple les portions narratives. Pourquoi la Bible contient-elle autant d’histoires ? Pourquoi y trouve-t-on certains détails tandis que d’autres sont passés sous silence ?

Dans l’histoire de Joseph avec ses frères et son père Jacob dans le livre de la Genèse, pourquoi y a-t-il tant de conflits familiaux dans cette histoire ? Qu’est-ce que Dieu veut que nous voyions dans ce dysfonctionnement ?

Pourquoi Moïse a-t-il connu tant de difficultés dans la conduite d’Israël hors d’Égypte et vers la terre d’Israël ?

Quand Néhémie et son équipe ont reconstruit les murs de Jérusalem, pourquoi Dieu a-t-il permis que leur travail soit aussi inefficace et fasse face à autant d’opposition ?

En Luc 8, pourquoi Jésus demande-t-il aux parents de la petite fille de ne rien dire à propos de sa résurrection, tandis que pour la femme qui avait des pertes de sang, il l’a poussée à faire connaître sa condition à la foule entière ?

Pourquoi est-ce que Hébreux 11 liste Samson, malgré toutes ses infidélités, comme un des modèles de foi ?

Quel lien y a-t-il entre la guérison de Naaman, le général Syrien, par Élisée, le grand prophète et la petite fille qui a souffert le traumatisme d’avoir été enlevé de sa famille par l’armée syrienne ?

Pourquoi en Juges 4-5, Dieu retire-t-il l’honneur à Barak quand tout ce qu’il voulait était d’avoir une prophétesse de Dieu près de lui durant une bataille cruciale ?

Pourquoi Jésus a-t-il laissé Judas avoir la responsabilité de l’argent alors qu’il savait qu’il était mauvais ?

Si nous lisons les histoires de la Bible comme si nous faisions une visite de musée, en les regardant d’un oeil rapide pour ensuite passer à une autre, notre compréhension va rester assez superficielle. On pourrait même penser que l’on a vu tout ce qu’il y avait à avoir.

Mais quand nous commençons à réellement creuser ces histoires, nous découvrons alors qu’elles sont remplies de trésors. Nous voyons qu’il y a beaucoup plus que ce que nos yeux avaient initialement perçu. Dieu a enfoui des richesses dans la Bible qu’un mineur pourra trouver, mais pas un simple visiteur de musée.

Les choses invisibles

Trop souvent j’ai été un visiteur de musée avec ma Bible. Mais Dieu peut transformer un visiteur de musée en un vrai mineur. Mon nouveau livre Les choses invisibles est le résultat de mon désir désespéré de trouver dans le Bible les trésors dont j’ai besoin afin de pouvoir vivre par la foi.

Comme mon livre précédent Non par la vue, Les choses invisibles est une série de 35 petites méditations qui tentent de mettre à jour des trésors cachés dans des histoires de la Bible qui nous sont familières, que nous pensons bien connaître, mais qui contiennent encore des choses que nous n’avons parfois pas encore vues.

Mais vous n’avez pas besoin de ce livre pour être un mineur. Vous avez besoin d’une Bible et d’un désir passionné de trouver les trésors que Dieu a enfoui dans le champ de sa Parole (Matthieu 13:44). Peut-être que ce livre sera un encouragement à reprendre votre pelle et à recommencer à creuser.

Je n’ai rien contre les musées, ils ont leur place dans ce monde. Mais quand nous lisons notre Bible, soyons davantage comme des mineurs que comme des visiteurs de musée. Pour ceux qui creusent, il y a des richesses qui restent à découvrir qui transformeront leur vie, qui écraseront le péché dans leur vie, qui leur redonneront de l’espoir, qui détruiront leur désespoir, qui leur donneront la vie éternelle, et qui les rempliront d’amour.

Article traduit par Daniel Zuwala. © 2018 Desiring God Foundation. Site web : DesiringGod

Vous êtes autorisés et même encouragés à reproduire et à distribuer cet article dans son ensemble et ce de manière gratuite uniquement. En cas de partage sur internet, merci de ne poster qu'une partie du contenu (et non sa totalité) et de placer un lien vers cette page.