Une vie pour Dieu est une vie qui est dirigée vers Dieu. Nous nous tournons vers lui, sans nous détourner de lui. Nous nous réjouissons de sa présence minute par minute. Nous nous souvenons de lui et nous ne l’oublions pas. À chaque moment de la journée, nous mettons notre confiance en lui. Nous comptons sur lui, non seulement pour nous sauver quand nous allons mourir, mais également pour nous aider dans les prochaines heures.

Nous pensons à son infinie valeur dans toutes nos journées. Dans toutes nos relations et dans toutes nos affaires, nous nous rappelons des choses qu’il nous a dites. Ses promesses et ses avertissements sont les bases de tous nos raisonnements. La vie que son Fils a vécue sur terre est le modèle auquel nous aspirons. Tout comme ces héros de la foi que nous admirons parce qu’eux-mêmes l’ont imité.

Nous voyons l’oeuvre de Dieu partout où nous allons. Nous voyons sa main providentielle dans les événements qui se déroulent sous nos yeux. Chaque objet, chaque situation, chaque personne, chaque pensée, chaque possibilité sont vus en relation avec Dieu.

Étant fermement ancrés dans la grâce de la justification par la foi, nous cherchons à plaire à Dieu dans tout ce que nous faisons. Nous cherchons à ressentir ce qu’il ressent, à penser comme il pense, à parler comme il parle, à agir comme il agit. Nous cherchons à maximiser les récompenses qu’il a promises de donner à ceux qui vivront pour lui. Sans aucune honte, nous désirons et nous voulons toujours davantage nous réjouir dans les plaisirs de la communion avec lui, maintenant et à jamais. Il est notre plus grande récompense.

Dieu n’est pas cantonné à un moment donné dans notre semaine ou dans nos journées. Notre esprit est autant dirigé vers lui le lundi soir qu’il ne l’est le dimanche matin. Tout notre travail, tous nos loisirs, toutes nos conversations sont vécus dans la présence purifiante de notre Dieu. Il n’y a pas un seul espace de notre vie où Dieu n’est pas présent. Chaque instant, chaque action sont de Dieu et par Dieu et pour Dieu. Notre vie est tournée vers lui.

Que nous disent les Écritures ?

Dans la Bible, Dieu nous appelle à vivre une telle vie tournée vers lui. Nous voyons cela partout dans les Écritures. Nous voyons un appel à vivre une vie complètement infusée de Dieu. Toute notre vie. Vivre comme si Dieu n’est qu’une partie de la vie et non sa substance et sa lumière, est ce que la Bible appelle la folie. Tournons nos coeurs et nos oreilles vers ce à quoi Dieu nous appelle dans les Écritures.

Vivre pour Dieu, c’est tout faire pour la gloire de Dieu.

Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, ou que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu. (1 Corinthiens 10:31)

Vivre pour Dieu, c’est tout faire au nom de Jésus.

Et quoi que vous fassiez, en paroles, ou en oeuvres, faites tout au nom du Seigneur Jésus, rendant grâces par lui à Dieu le Père. (Colossiens 3:17)

Vivre pour Dieu, c’est remercier Dieu dans chaque situation.

Rendez grâces toujours pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ. (Éphésiens 5:20)

Vivre pour Dieu, c’est toujours marcher devant Dieu.

Car tu as délivré mon âme de la mort et mes pieds de chute, afin que je marche devant Dieu, dans la lumière des vivants. (Psaume 56:13)

Vivre pour Dieu, c’est se réjouir devant Dieu.

Mais les justes se réjouiront, ils triompheront devant Dieu, et tressailleront de joie. (Psaume 68:3)

Vivre pour Dieu, c’est servir devant Dieu.

Rappelle ces choses, protestant devant le Seigneur qu’on évite les disputes de mots, qui ne servent à rien, mais pervertissent ceux qui écoutent. (2 Timothée 2:14)

Vivre pour Dieu, c’est avoir de l’assurance devant Dieu.

Bien-aimés, si notre coeur ne nous condamne point, nous avons de l’assurance devant Dieu. (1 Jean 3:21)

Vivre pour Dieu, c’est tourner nos yeux vers Dieu pour nous sauver.

Mes yeux regardent sans cesse vers l’Éternel ; car il fera sortir mes pieds du filet. (Psaume 25:15)

Mais c’est vers toi, ô Éternel, Seigneur, que se tournent mes yeux ; je me retire vers toi, n’abandonne point mon âme ! (Psaume 141:8)

Vivre pour Dieu, c’est donner, prier et jeûner, sachant que Dieu le voit et qu’il le récompensera.

Mais quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite ; afin que ton aumône se fasse en secret ; et ton Père qui voit dans le secret te le rendra publiquement. (Matthieu 6:3-4)

Mais quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite ; afin que ton aumône se fasse en secret ; et ton Père qui voit dans le secret te le rendra publiquement. (Matthieu 6:6)

Mais toi, quand tu jeûnes, oins ta tête et lave ton visage ; afin qu’il ne paraisse pas aux hommes que tu jeûnes, mais seulement à ton Père qui est présent en secret ; et ton Père qui voit dans le secret te récompensera publiquement. (Matthieu 6:17-18)

Vivre pour Dieu, c’est s’attendre à ce que Dieu nous aide en son temps.

Allons donc avec confiance au trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans le temps convenable. (Hébreux 4:16)

Car les yeux de l’Éternel parcourent toute la terre, pour soutenir ceux dont le coeur est tout entier à lui. (2 Chroniques 16:9)

Car on n’a jamais entendu, jamais oreille n’a perçu, jamais oeil n’a vu, qu’un autre Dieu que toi fît de telles choses, pour celui qui s’attend à lui. (Ésaïe 64:4)

Il ne refuse aucun bien à ceux qui marchent dans l’intégrité. (Psaume 84:11)

Vivre pour Dieu, c’est accomplir notre appel avec Dieu.

Frères, que chacun demeure avec Dieu dans l’état où il a été appelé. (1 Corinthiens 7:24)

Vivre pour Dieu, c’est accomplir notre appel sachant que Dieu est celui qui dirige.

Et quoi que vous fassiez, faites-le de bon coeur, comme pour le Seigneur, et non pour les hommes ; sachant que vous recevrez du Seigneur la récompense de l’héritage, car vous servez Christ le Seigneur. (Colossiens 3:23-24)

Vivre pour Dieu, c’est chercher à plaire à notre Seigneur Jésus en toutes choses.

C’est pourquoi, nous nous efforçons de lui être agréables, soit que nous demeurions dans ce corps, soit que nous délogions. (2 Corinthiens 5:9)

Examinez ce qui est agréable au Seigneur. (Éphésiens 5:10)

Vivre pour Dieu, c’est chercher à vivre une vie agréable à Jésus.

De telle sorte que vous vous conduisiez d’une manière digne du Seigneur, pour lui plaire en toutes choses, portant des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres, et croissant dans la connaissance de Dieu. (Colossiens 1:10)

Vivre pour Dieu, c’est considérer le reste de sa vie comme étant au service de la volonté de Dieu.

Afin de ne plus vivre selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu, pendant le temps qui lui reste à vivre dans la chair. (1 Pierre 4:2)

Vivre pour Dieu, c’est … vivre pour Dieu.

Car je suis mort à la loi par la loi même, afin de vivre pour Dieu. (Galates 2:19)

En effet, aucun de nous ne vit pour soi-même, et aucun de nous ne meurt pour soi-même. Si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur ; et si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur ; soit donc que nous vivions, soit que nous mourions, nous sommes au Seigneur. (Romains 14:7-8)

Vivre pour Dieu, c’est parler sans cesse à Dieu.

Priez sans cesse. (1 Thessaloniciens 5:17)

Vivre pour Dieu ne se termine pas à notre mort.

Car ta bonté est meilleure que la vie ; mes lèvres chanteront ta louange. (Psaume 63:3)

Une invitation

Je vous invite à cette vie pour Dieu. Vivre en tant que chrétien alors que Dieu est mis sur la touche, c’est une vie misérable. C’est comme un poisson qui voudrait vivre sans eau. C’est comme un oiseau qui voudrait s’épanouir en marchant sans jamais voler. Vous n’avez pas été créés pour être le centre de votre vie alors que Dieu ne serait que périphérique. Vous avez été créés pour mettre Dieu au centre de votre vie. Je vous invite à vivre cette vie pour Dieu. Car c’est là que se trouve la vraie liberté.

Article traduit par Daniel Zuwala. © 2018 Desiring God Foundation. Site web : DesiringGod

Vous êtes autorisés et même encouragés à reproduire et à distribuer cet article dans son ensemble et ce de manière gratuite uniquement. En cas de partage sur internet, merci de ne poster qu'une partie du contenu (et non sa totalité) et de placer un lien vers cette page.